bpost n’a plus la cote à la Bourse

L’annonce de cette nouvelle restructuration partielle de bpost tombe un peu plus d’un mois après la sévère dégelée qu’a subi l’action bpost en Bourse de Bruxelles. Le 14 mars, au lendemain de la publication des résultats 2017, le titre chutait lourdement dès l’ouverture du marché et affichait un recul de 22 % à la clôture des échanges. Durant les séances suivantes et jusqu’au début du mois d’avril, le cours a continué à s’effriter pour enfin se stabiliser à 17,6 euros – soit 10 euros de moins qu’une quinzaine de jours auparavant. Ce jeudi, l’action a clôturé à 18,22 euros. Qu’est-ce que explique cette dégringolade ? La baisse de 6,7 % du bénéfice net l’an dernier, malgré un bond du chiffre d’affaires au-delà de 3 milliards d’euros, ne peut justifier un tel recul du cours. Deux autres éléments ont joué un rôle. D’une part, l’accélération du recul du volume du courrier, nettement plus marqué qu’attendu au dernier trimestre de l’an passé et la prévision d’un nouveau recul de 7 % cette année.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct