Fakear All glows

<span>Fakear</span> All glows

On a eu vite fait de classer Fakear comme la relève de l’electro made in France à la sortie de son premier album il y a deux ans. En vérité, Théo Le Vigoureux n’a que faire du monde de la nuit et des clubs en béton froid. Simplement, il utilise les beats comme jadis on prenait une guitare. « Ce qui me branche vraiment, c’est de pouvoir sampler une chorale ou des chants pygmées de 1928 » , nous avouait-il à l’époque.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct