Famille choisie Une fratrie circassienne de choix

<span>Famille choisie</span> Une fratrie circassienne de choix

Il régnait un petit avant-goût d’été, ce jour-là, sur le chemin vers Latitude 50 à Marchin. Le jaune éclatant du colza dans les champs baignés de soleil, les vaches languissantes dans les prés vallonnés du Condroz, et tout ce vert à perte de vue : on s’y serait cru. D’autant qu’en arrivant sur la place de Grand-Marchin, le campement bariolé du Carré Curieux, dispersé entre le kiosque à musique et le cerisier en fleurs, achevait de nous plonger dans une humeur estivale.

Et puis surtout, il y avait ce plaisir tout buissonnier à l’idée de laisser loin derrière les salles obscures des théâtres de la capitale pour s’oxygéner l’esprit sous le chapiteau de saltimbanques qui ne vous invitent pas à un spectacle mais plutôt à une fête de famille.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct