lesoirimmo

Les 5 propositions pour un internet moins cher en Belgique

Proximus a présenté en décembre 2016 un plan de déploiement de la fibre optique de trois milliards en dix ans. © Belga
Proximus a présenté en décembre 2016 un plan de déploiement de la fibre optique de trois milliards en dix ans. © Belga

Le constat n’est pas neuf. Le marché du fixe (internet, télévision) en Belgique ne brille pas par son caractère concurrentiel. Deux acteurs se partagent l’essentiel (98 %) du marché (Proximus et les câblo opérateurs Voo/Telenet dans leur zone respective). Toutes les tentatives pour faire émerger des opérateurs alternatifs ont jusqu’ici échoué à l’exception notable du cas d’Orange qui réussit pour l’instant une belle percée sur le marché de la télévision et de l’internet en utilisant l’infrastructure du câble (Love). Conséquence de cette situation duopolistique : les prix des offres internet – télévision sont souvent plus élevés que chez nos voisins et ils ont tendance à augmenter d’année en année à un rythme supérieur à l’inflation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct