En Hongrie, Orban va constitutionnaliser l’interdiction de l’immigration

En Hongrie, Orban va constitutionnaliser l’interdiction de l’immigration

Les choses ne devraient pas traîner en Hongrie en matière de plans anti-immigration, et si l’on en croit son Premier ministre Viktor Orban, le conflit avec l’Union européenne semble inévitable. Le dirigeant hongrois, qui a remporté un troisième mandat d’affilée le mois dernier, a annoncé vendredi matin à la radio qu’il comptait rapidement remettre sur la table son projet d’amendement de la Constitution visant à rendre illégale toute décision d’accueil de migrants ou de réfugiés qui ne serait pas adoptée par le parlement national.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct