Kazakhgate : Olivier Chastel demande la démission d’Armand De Decker après son inculpation

Kazakhgate : Olivier Chastel demande la démission d’Armand De Decker après son inculpation

Le président du MR, Olivier Chastel, demande lundi à Armand De Decker de démissionner de tous ses mandats électifs à la suite de son inculpation dans le dossier du Kazakhgate. Dans le cas contraire, il «sera immédiatement exclu du Mouvement Réformateur», précise M. Chastel.

Ce dernier rappelle l’exigence de probité qu’il requiert dans le chef de l’ensemble des mandataires de son parti. Conformément au code de bonne conduite du MR, ces derniers s’engagent à démissionner de leurs mandats en cas de procédure pénale les concernant ou de levée de leur immunité.

Armand De Decker, inculpé de trafic d’influence par le parquet de Mons, est encore conseiller communal à Uccle et député bruxellois.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct