Tunisie: tensions en vue suite à la victoire d’Ennahda aux élections locales

Les partisans d’Ennahda ont longuement fêté la victoire devant le quartier-général du parti, dimanche soir à Tunis.
Les partisans d’Ennahda ont longuement fêté la victoire devant le quartier-général du parti, dimanche soir à Tunis. - Reuters.

Depuis Tunis,

Les premières élections locales organisées depuis la révolution en 2011 semblent avoir tourné en faveur du parti islamo-conservateur Ennahda, avec un score national de l’ordre de 27,5 % d’après un sondage sortie des urnes.

Sa liste conduite par une femme, Souad Abderrahim, arrive en tête à Tunis. Son principal concurrent, le parti Nidaa Tounes du chef de l’Etat Béji Caïd Essebsi, n’aurait rassemblé que 22,5 % des voix. Mais le scrutin est surtout marqué par un taux d’abstention record de 64,3 % des inscrits (pour au taux d’inscription d’environ 60 %), signe d’un désenchantement prononcé à l’égard du processus démocratique et d’une perte de confiance envers les partis politiques, accaparés par les manœuvres partisanes et incapables de traduire les changements institutionnels en progrès tangibles pour la majorité des Tunisiens.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct