«Les académiques doivent s’engager dans les débats publics»

Vincent Engel est né en 1963. Il est professeur de littérature contemporaine à l’UCL et d’Histoire des Idées et de Formes Littéraires à l’Ihecs. Il est également chroniqueur au «
Soir
». Il a publié de nombreux essais, romans, nouvelles ou pièces de théâtre. Citons «
Retour à Montechiarro
» (Fayard), prix Victor-Rossel des jeunes 2001.
Vincent Engel est né en 1963. Il est professeur de littérature contemporaine à l’UCL et d’Histoire des Idées et de Formes Littéraires à l’Ihecs. Il est également chroniqueur au « Soir ». Il a publié de nombreux essais, romans, nouvelles ou pièces de théâtre. Citons « Retour à Montechiarro » (Fayard), prix Victor-Rossel des jeunes 2001. - René Breny.

On n’entend pas assez les académiques dans le débat public belge. C’est le constat de professeurs d’universités eux-mêmes, francophones et néerlandophones, qui viennent de créer le collectif Carta Academica pour que cette situation change. Vincent Engel, qui enseigne la littérature contemporaine à l’UCL, en est l’un des fondateurs.

Comment ce collectif d’académiques est-il né ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct