Faut-il intégrer les smileys, les émoticônes au langage écrit?

Faut-il intégrer les smileys, les émoticônes au langage écrit?

Deux spécialistes en linguistique se prononcent. Laurence Rosier, professeure de linguistique à l’ULB et Michel Francard, professeur émérite de linguistique (UCL) et par ailleurs, chroniqueur linguiste du « Soir ».

« Ils ont une vraie utilité mais ne sont pas adaptés partout »

Il y a des registres où les smileys et autres émoticônes apportent un plus à la communication selon Laurence Rosier, professeure de linguistique à l’ULB. Mais d’autres, en revanche, où ils n’ont pas leur place. Fondamentalement, selon la linguiste, ils sont davantage « paramétrés » pour des communications décontractées, où l’émotion joue un rôle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct