Ry Cooder The prodigal son

<span>Ry Cooder</span> The prodigal son

Après avoir beaucoup voyagé dans les années 90 et 2000 (révélant au passage Ali Farka Touré et le Buena Vista Social Club), le grand Ry est revenu à sa terre de prédilection avec des albums engagés (contre le Parti républicain) comme Pull Up Some Dust And Sit Down en 2011 ou Election Special en 2012.

Cette fois, Cooder revient aux racines de la musique blues et folk américaine, à coups de banjo et de mandoline, favorisant son storytelling en toute sobriété.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct