Ligue de Diamant (Shanghai): Lavillenie assure, Gatlin échoue

AFP
AFP

Sans aller très très haut (5,81 m), Lavillenie, vainqueur des Mondiaux en salle en mars et détenteur de la meilleure performance de l’année avec 5,95 m, a confirmé son retour au premier plan après une année 2017 délicate, marquée par des blessures.

La pluie l’a sans doute empêché de tutoyer les sommets mais le recordman du monde (6,16 m) a eu de nouveau la preuve qu’il était bel et bien redevenu le patron de sa discipline. D’autant que son grand rival américain Sam Kendricks, champion du monde en titre, a lui totalement raté sa sortie chinoise, s’arrêtant à 5,46 m après trois échecs à 5,61 m.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct