«A.G.U.A»: Gwendoline Robin met le feu au lac

Pour A.G.U.A., Gwendoline Robin s’est associée à la danseuse et chorégraphe Louise Vanneste.
Pour A.G.U.A., Gwendoline Robin s’est associée à la danseuse et chorégraphe Louise Vanneste. - Jorge de la Torre Castro.

Petite, Gwendoline Robin voulait être archéologue. Gratter la terre, toucher la matière, plonger dans les entrailles du monde. Finalement, c’est plutôt vers la performance et la sculpture qu’elle s’est tournée – elle a notamment étudié à La Cambre – mais sans jamais se départir de cette étrange obsession tellurique.

Dans J’ai toujours voulu rencontrer un volcan ou dans Cratère nº 6899 , l’artiste belge faisait dialoguer son corps avec les éléments naturels comme la terre, le feu ou l’eau dans une série d’actions éphémères aux réactions chimiques explosives.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct