Charles Michel «comprend» l’attaque de Tusk contre les États-Unis

Charles Michel «comprend» l’attaque de Tusk contre les États-Unis

Le Premier ministre Charles Michel a déclaré comprendre les mots durs prononcés mercredi par le président du Conseil Européen, Donald Tusk, à l’encontre du président américain, Donald Trump. « Au cours des derniers mois, les États-Unis ont pris plusieurs décisions unilatérales allant à l’encontre des intérêts européens. L’UE doit prendre son avenir en main », a commenté M. Michel, en prélude à un dîner informel avec ses homologues européens à Sofia, en Bulgarie.

Plus tôt dans la journée, Donald Tusk avait fustigé « l’attitude capricieuse » de l’administration américaine. « Quand on regarde les dernières décisions du président Trump, on pourrait même se dire qu’avec de tels amis, on n’a pas besoin d’ennemis », avait-il encore lancé.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct