Les trafiquants choisissent la stratégie du danger maximal

La police a ouvert le feu pour stopper le camion, sans faire de victime.
La police a ouvert le feu pour stopper le camion, sans faire de victime. - Roger Milutin (photo d’illustration).

Une fillette de 2 ans, transportée dans une camionnette remplie de migrants, est décédée jeudi à l’issue d’une course-poursuite avec la police près de Mons. L’épisode tragique est significatif des pratiques extrêmement dangereuses des trafiquants.

Peu avant 3 heures du matin, jeudi, la police de la route prend en chasse une camionnette au comportement suspect. Lorsque les forces de l’ordre tentent de bloquer l’engin à hauteur de Maisières, dans le Hainaut, le chauffeur fonce sur les policiers qui ouvrent le feu. La camionnette s’arrête, sans que les tirs n’aient fait de victime. Dans la camionnette, une trentaine de personnes, toutes d’origine kurde : 26 adultes, trois enfants et un bébé mal en point. La fillette de 2 ans succombera dans l’ambulance.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct