«Girl» primé à Cannes: Greoli salue l’audace de Lukas Dhont «qui a osé porter à l’écran la thématique du transsexualisme»

Victor Polster, Ursula Meier et Lukas Dhont © Reuters
Victor Polster, Ursula Meier et Lukas Dhont © Reuters

La ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Alda Greoli, s’est réjouie dimanche de la reconnaissance obtenue au festival de Cannes par le film « Girl », du jeune réalisateur belge Lukas Dhont (26 ans). Le long-métrage, qui raconte l’histoire vraie d’une adolescente née garçon qui rêve de devenir ballerine, a été récompensé par plusieurs prix sur la Croisette dont la Caméra d’Or, qui récompense le meilleur premier film toutes sections confondues.

La ministre, qui est également ministre de l’Égalité entre les hommes et les femmes, a salué «  l’audace d’un très jeune créateur cinéaste qui a osé porter à l’écran avec finesse la thématique du transsexualisme ».

La ministre se réjouit d’autant plus que la reconnaissance obtenue par « Girl » l’a été durant la semaine de lutte contre l’homophobie et les discriminations liées au genre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct