Gaza: ces images qui tuent

Pendant que des dizaine de Palestiniens tombaient sous les balles de l’armée israélienne, on sablait le champagne lors de l’inauguration de l’Ambassade américaine à Jérusalem.
Pendant que des dizaine de Palestiniens tombaient sous les balles de l’armée israélienne, on sablait le champagne lors de l’inauguration de l’Ambassade américaine à Jérusalem. - Reuters.

Comment peut-on justifier ?

Osons ce parallèle :

Je dispose, à la campagne, d’une résidence (un ancien moulin) close par une grille. Imaginons, qu’indignés par un de mes écrits jugé proprement scandaleux, à l’appel d’organisations locales, deux cents individus déchaînés se massent devant la grille, lancent non seulement des insultes mais également des pierres, enflamment des pneus et, contenus par des gendarmes dépêchés sur les lieux, menacent d’envahir la propriété.

Je m’empare alors d’un fusil de précision et j’en abats quatre l’un après l’autre.

Que se passe-t-il ? Je serais inculpé et condamné, lourdement, pour meurtre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct