Le Festival de Spa s’offre une nouvelle jeunesse

«
Ha ha ha
» par Okidok.
« Ha ha ha » par Okidok. - Thomas Fréteur.

Toujours se méfier de l’eau qui dort. Qui eût cru qu’une source thermale puisse soudain se muer en un geyser indescriptible ? Après presque 60 ans d’existence, et une programmation qui s’était quelque peu assoupie, le Festival de Spa s’ébroue aujourd’hui dans un jaillissement revigorant de nouveautés et d’ouverture sous l’impulsion de son nouveau directeur.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct