lesoirimmo

La Belgique doit doper le taux d’emploi des immigrés

Le taux d’emploi des immigrants hors Union européenne n’atteint que 49,1
%, soit plus de 20 points de pourcentage de moins que les natifs de Belgique.
Le taux d’emploi des immigrants hors Union européenne n’atteint que 49,1 %, soit plus de 20 points de pourcentage de moins que les natifs de Belgique. - AFP.

La Commission européenne présentait ce mercredi ses recommandations aux Etats-membres. La procédure – dite « du semestre européen » – est désormais bien rodée. Les finances publiques y tiennent naturellement une place importante. La Commission, on le sait, s’attend à un dérapage cette année par rapport à l’objectif fixé par le gouvernement fédéral (lire ci-contre). Mais elle ne s’intéresse pas uniquement au respect des règles budgétaires.

Si elle se réjouit de la hausse du taux d’emploi, conséquence des réformes et d’une reprise économique intensive en emplois, la Commission estime que la Belgique n’atteindra pas l’objectif fixé de 73,2 % en 2020. Le taux d’emploi des « 20 à 64 ans » atteint seulement 68,1 %.

Dans ses recommandations rendues publiques ce mardi, la Commission s’inquiète particulièrement de la faiblesse du taux d’emploi des peu qualifiés, des jeunes, des seniors et des immigrants.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct