1994, la Coupe du monde aux États-Unis

Philippe Albert inscrit un goal contre les Pays-Bas © Reporters
Philippe Albert inscrit un goal contre les Pays-Bas © Reporters

Lors de la Coupe du monde de 1994 aux États-Unis, les Diables rouges prenaient le dessus sur les Pays-Bas 1-0 grâce à un Michel Preud’homme imbattable, donnant une bonne option sur la première place aux Belges, qui doivent alors jouer face à l’Arabie Saoudite en match de clôture du groupe.

Les Diables perdent totalement leurs moyens et s’inclinent 0-1 face à des adversaires d’un niveau inférieur. Ils sont relégués à la troisième position qui leur permet de passer au tour suivant face à l’ogre allemand en huitièmes de finale.

La Belgique s’incline alors logiquement 3-2, mais les supporters retiendront la prestation du Suisse Kurt Röthlisberger. L’homme en noir ne siffle pas un penalty évident pour une faute commise sur Josip Weber et accordera le deuxième but de Rudi Völler, alors que ce dernier commet une faute pour l’inscrire.

L’aventure s’achève le 1er juillet à Chicago.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct