La «Santé positive» arrive en Belgique: kézako?

Aux Pays-Bas, de nombreux acteurs se sont déjà concrètement emparés de ce concept,  notamment par la création de « l’Institute for Positive Health ».
Aux Pays-Bas, de nombreux acteurs se sont déjà concrètement emparés de ce concept, notamment par la création de « l’Institute for Positive Health ». - © VOISIN/PHANIE

L a santé telle qu’elle est définie aujourd’hui est “curative” , avance Jean Hermesse, secrétaire général de la Mutualité chrétienne (MC). Être en “bonne santé, d’après la définition classique de l’Organisation mondiale de la santé, c’est être dans un état de bien-être physique et psychique complet. Un appel implicite à continuer de soigner les gens jusqu’à ce qu’ils aient atteint un état de bien-être total, ce qui est irréaliste. » C’est ce constat qui est à l’origine d’un symposium organisé par la MC, consacré au concept de « Santé positive ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct