Italie: Giuseppe Conte jette l’éponge, un retour aux urnes se précise

Giuseppe Conte a annoncé l’échec de sa mission, dimanche soir, après son entretien avec le président Mattarella. Ci-contre
: Paolo Savona, que Sergio Mattarella a récusé comme ministre de l’Economie.
Giuseppe Conte a annoncé l’échec de sa mission, dimanche soir, après son entretien avec le président Mattarella. Ci-contre : Paolo Savona, que Sergio Mattarella a récusé comme ministre de l’Economie. - AFP, EPA.

Depuis Rome,

Giuseppe Conte a jeté l’éponge. Dimanche soir, au terme d’une journée vécue dramatiquement sur le fil du rasoir, le juriste a renoncé à former le gouvernement. La solution qui semble désormais la plus probable est la formation d’un gouvernement directement désigné par le président Mattarella et uniquement destiné à conduire l’Italie aux urnes, probablement en automne, après la dissolution du Parlement.

Le président Mattarella a convoqué pour ce lundi Carlo Cottarelli, haut fonctionnaire du FMI et ancien commissaire à la réduction des dépenses publiques. Il pourrait être le prochain président du Conseil de transition.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct