La boîte de nuit Le Cadran transformée en salle d’étude à Liège

La danse des esprits paraît bien silencieuse dans la boîte de nuit convertie pendant trois jours en salle de blocus.
La danse des esprits paraît bien silencieuse dans la boîte de nuit convertie pendant trois jours en salle de blocus. - MICHEL TONNEAU.

A l’heure où les bibliothèques sont bondées, c’est dans un environnement sombre, sous terre et pour le moins atypique qu’une septantaine d’étudiants liégeois ont décidé de passer leur blocus d’été durant trois jours. C’est une première dans la Cité ardente : le Cadran, boîte de nuit connue des jeunes de la région, s’est transformée en salle d’étude.

La fameuse discothèque située rue de Bruxelles, juste à côté de la place Saint-Lambert, est complètement réaménagée : des tables de deux ou quatre personnes sont installées sur tout l’espace du dance-floor. Un lieu sombre, mais éclairé par les lampes posées sur les bureaux. L’occasion pour les jeunes d’étudier dans un environnement insolite et de continuer à fréquenter un lieu qu’ils connaissent… Et même de se détendre pendant leur pause dans l’espace Lounge où ont été installés de gros coussins, des casques pour écouter de la musique, un punching-ball et un baby-foot.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct