Des artistes pour faire vivre un îlot inhabité de Genappe

Marianne Goffard remet de la vie dans le quartier.
Marianne Goffard remet de la vie dans le quartier. - J.-P. D.V.

Javais vraiment besoin d’un lieu tranquille pour me laisser à la création. Avec la lune pour sujet phare. Bien que vivant à Waterloo, je suis originaire de Genappe. Et j’ai trouvé dans ce bâtiment laissé à l’abandon un endroit où je pouvais partager ma passion avec Julie Lejeune, une spécialiste du relooking de meubles. À deux, il y a de l’émulation. On peut se remonter le moral quand c’est nécessaire. Et puis, on voit que les habitants sont heureux de revoir un peu de vie dans leur quartier. »

Rue de Ways, à Genappe. Nous sommes dans ce que l’on appelle l’îlot Mintens formé avec les rues de Charleroi, de Bruxelles et Jean Mintens. Un site d’un peu plus d’un hectare, avec des maisons privées et des commerces inhabités, entourant une zone de garages, créant un sentiment de vétusté au cœur même de la cité du Lothier.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Brabant wallon