1970, la Coupe du monde au Mexique

Christian Piot, Jean Trappeniers, Jacky Duquesne, Léon Jeck, Jean Thissen, Jacky Beurlet, Nicolas Dewalque, Georges Heylens, Maurice Martens, Erwin Vandendaele, Jean Dockx, Wilfried Van Moer, Jan Verheyen, Wilfried Puis, Johan Devrindt, Paul Van Himst, Léon Semmeling, Odilon Polleunis, Raoul Lambert et Pierre Carteu
Christian Piot, Jean Trappeniers, Jacky Duquesne, Léon Jeck, Jean Thissen, Jacky Beurlet, Nicolas Dewalque, Georges Heylens, Maurice Martens, Erwin Vandendaele, Jean Dockx, Wilfried Van Moer, Jan Verheyen, Wilfried Puis, Johan Devrindt, Paul Van Himst, Léon Semmeling, Odilon Polleunis, Raoul Lambert et Pierre Carteu

Durant la phase finale, la Belgique remporte sa première victoire en Coupe du monde face au Salvador (3-0) mais est ensuite battue par l’U.R.S.S. (1-4) et le Mexique (0-1), deux défaites signifiant son élimination.

Pour le correspondant du Soir de l’époque, un constat : la Belgique s’ennuie et cet ennui a contribué à son élimination.

« Plus que jamais, nous sommes persuadés que l’équipe de Belgique a manqué par sa faute une qualification aux quarts de finale. (…) En vérité, l’élimination de celle-ci n’est pas sortie du sifflet de M. Coerezza. Elle a pris naissance ailleurs, à Puebla exactement, où nos hommes suaient l’ennui par tous les pores dans un lieu pourtant enchanteur. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct