A Cureghem, propreté rime avec citoyenneté

Hafit Kaïdi, le président du comité de quartier, essaye de rendre Cureghem plus propre. Une de ses idées
: la création d’un «
Coin Propreté
», sorte de mini-parcs à conteneurs de proximité.
Hafit Kaïdi, le président du comité de quartier, essaye de rendre Cureghem plus propre. Une de ses idées : la création d’un « Coin Propreté », sorte de mini-parcs à conteneurs de proximité. - Sylvain Piraux. Le Soir.

La propreté, la propreté et encore la propreté. Les habitants de Cureghem n’ont que ce mot à la bouche. La propreté, la propreté et encore la propreté. Les habitants de Cureghem n’ont que ce mot à la bouche. C’est bien simple : lorsque nous avons établi le hit-parade des préoccupations de la population de ce quartier d’Anderlecht, nous avons placé ce sujet sur les trois premières marches du podium. Avec à l’esprit, cette phrase touchante d’Alizée, une habitante de la chaussée de Mons : « Nous avons le sentiment de vivre constamment dans les poubelles ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct