Publifin attaque en justice deux élus qui n’ont pas remboursé

«
C’est plus facile de travailler avec la nouvelle présidente, Stéphanie De Simone, qu’avec l’ancien président
» (Paul-Emile Mottard), juge Valérie De Bue.
« C’est plus facile de travailler avec la nouvelle présidente, Stéphanie De Simone, qu’avec l’ancien président » (Paul-Emile Mottard), juge Valérie De Bue. - Belga.

La tension est montée haut, très haut, entre le gouvernement wallon et les Liégeois de Publifin. Mais voilà un premier signe d’apaisement. Valérie De Bue, ministre wallonne des Pouvoirs locaux (MR), a décidé ce lundi d’approuver les comptes 2016 de l’intercommunale. Le geste n’est pas anodin : des comptes invalidés peuvent paralyser une société comme Publifin.

« Il faut aller de l’avant. Il y a des réformes qui sont initiées. Approuver les comptes permettra à ces réformes d’être implémentées le plus rapidement possible », se réjouit la ministre De Bue. Elle voit « des progrès » dans le chef de l’intercommunale liégeoise.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct