1986, la Coupe du monde au Mexique

© AFLO
© AFLO

Article publié dans Le Soir, le 3 juin 2011

Le 3 juin 1986, à l’Estadio Azteca, les Diables gravirent dans la douleur, face au pays organisateur et 111.000 spectateurs acquis à sa cause, ce que chacun considérait comme leur Golgotha. Battus 2-1, ils offrirent un visage bien plus pâlot encore, quelques jours plus tard, à Toluca où une courte victoire sur l’Irak ne parvint pas à dérider le sélectionneur, au front plus plissé que jamais ni, encore moins, à tempérer les critiques de chroniqueurs déchaînés contre le coach, les joueurs, leur jeu et le climat délétère dans lequel baignait la délégation.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct