La Cour de justice de l’UE reconnaît l’exclusivité des semelles rouges de Louboutin

La Cour de justice de l’UE reconnaît l’exclusivité des semelles rouges de Louboutin

«U ne marque consistant en une couleur appliquée sur la semelle d’une chaussure ne relève pas de l’interdiction d’enregistrement des formes», a statué ce mardi la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE). Elle reconnait ainsi qu’une couleur peut être déposée comme une marque et que les semelles rouges du chausseur de luxe français Louboutin sont dès lors exclusives.

La justice européenne avait été interrogée sur le sujet par un tribunal de La Haye (Pays-Bas), saisi d’un litige entre Christian Louboutin et une société néerlandaise, Van Haren, qui produisait elle aussi des chaussures à la semelle rouge.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct