Jérôme Mardaga Raid aérien

<span>Jérôme Mardaga</span> Raid aérien

« J’en suis revenu à l’époque où j’ai commencé vraiment à découvrir Killing Joke, Cure, Joy Division, nous confiait récemment Jérôme Mardaga à propos de ce qui n’est pas seulement un changement de nom (exit Jéronimo) mais véritablement de cap musical. J’avais 14, 15 ans. Ce sont vraiment ces gens et ces sonorités-là qui m’ont donné envie de monter un groupe. »

Il est alors allé « dire bonjour à l’ado qu’il a été ». Et « merci », au travers de musiques. Donc… A sa manière, « 18 prénoms » ramène à « Love like blood », « Les filles de l’ogre » à la bande à Robert Smith période « From the edge of the deep green sea ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct