Dieselgate: pourquoi le patron d’Audi est en garde à vue

Rupert Stadler est le premier haut dirigeant de l’industrie automobile allemande arrêté dans l’affaire des diesels manipulés.
Rupert Stadler est le premier haut dirigeant de l’industrie automobile allemande arrêté dans l’affaire des diesels manipulés. - AFP

Depuis Berlin,

Cette fois, la justice allemande a décidé de taper très fort et très haut. Rupert Stadler, le patron d’Audi, est le premier haut dirigeant dans l’industrie automobile allemande à se retrouver derrière les barreaux dans l’affaire des voitures diesels manipulées, communément appelée le « dieselgate ».

Les accusations sont graves : la filiale haut de gamme du groupe Volkswagen aurait écoulé à partir de 2009 en Europe et aux Etats-Unis 220.000 véhicules avec des logiciels permettant de manipuler les mesures d’émissions polluantes. Rupert Stadler a toujours répété qu’il ignorait ces pratiques au sein de son propre groupe, ce que la justice (et l’opinion publique) refuse de croire.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct