Conseil de police: l’attestation en débat ce mardi

En Belgique, le profilage ethnique n’est pas un fantasme. Le mois dernier encore, Amnesty International publiait un rapport réalisé suite à des entretiens avec 48 policiers (hauts responsables et agents de terrain) des zones de Bruxelles Capitale-Ixelles, Bruxelles-Nord, Bruxelles-Midi, Charleroi, Liège, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Anvers, Genk et Malines-Willebroek. Il en ressortait que près de la moitié des policiers interrogés admettait qu’il y avait un problème avec ce sujet et la même proportion a confirmé l’existence des pratiques douteuses dans le milieu.

Dans l’objectif de lutter plus efficacement contre des pratiques qui entraînent des effets pervers, le conseil communal d’Evere a récemment voté une motion proposant d’essayer, à titre expérimental, une solution qui n’a encore jamais été envisagée à en Région bruxelloise : tester, sur l’ensemble de la zone de police de Bruxelles-Nord, le principe de l’attestation de contrôle d’identité. Késako ?

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct