lesoirimmo

Comment la police de Bruxelles-Nord veut lutter contre le profilage au faciès

A l’heure actuelle la zone nord n’a enregistré aucune plainte pour des contrôles au faciès.
A l’heure actuelle la zone nord n’a enregistré aucune plainte pour des contrôles au faciès. - Pierre-yves Thienpont.

La lutte contre le profilage ethnique, soit le contrôle au faciès, passera-t-elle bientôt par la délivrance d’une attestation ? Ce serait un atout supplémentaire pour contrer toute forme de discrimination mais certainement pas la panacée, à en croire Frédéric Dauphin, le chef de corps de la zone nord (Schaerbeek, Evere et Saint-Josse), où l’on a décidé d’entamer un travail de fond pour gérer une problématique parfois difficile à objectiver. « Lors d’une journée d’étude organisée par la Ligue des droits de l’homme et le Mrax sur le sujet, on s’est rendu compte de la difficulté d’en mesurer l’ampleur. Pourquoi suis-je contrôlé dans l’espace public, quelle a été l’attitude du policier, m’a-t-on expliqué les raisons de ce contrôle, est-ce que je l’accepte ? On touche là au ressenti ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct