Panama Papers: la chute de Mossack Fonseca, vécue de l’intérieur

En février 2017, Ramon Fonseca (sur la photo) et Jürgen Mossack sont arrêtés, inculpés pour blanchiment. Les deux hommes passent même plusieurs mois derrière les barreaux, avant d’être libérés en avril 2017, sous caution.
En février 2017, Ramon Fonseca (sur la photo) et Jürgen Mossack sont arrêtés, inculpés pour blanchiment. Les deux hommes passent même plusieurs mois derrière les barreaux, avant d’être libérés en avril 2017, sous caution. - Reuters

L’impensable s’est produit. Le 9 mars 2016, Mossack Fonseca découvre que quelqu’un est parvenu à copier une quantité astronomique de données de son système informatique. Et que ces données sont désormais dans les mains de journalistes.

Imaginez la secousse pour ce cabinet panaméen qui a fait de la confidentialité (certains diront l’opacité) son maître mot. Spécialisé dans la création et la gestion de sociétés offshore dans les paradis fiscaux les plus notoires, Mossack Fonseca est le gardien des secrets financiers de diverses célébrités, d’oligarques, d’illustres inconnus ou de criminels. Des secrets qui sont en train de lui échapper…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct