Elections en Turquie: pour Erdogan, rien n’est gagné

55 millions de Turcs sont appelés à voter ce dimanche 24 juin.
55 millions de Turcs sont appelés à voter ce dimanche 24 juin. - AFP

Depuis Istanbul

Recep Tayyip Erdogan n’est pas tranquille. Dimanche, les Turcs iront élire leurs députés et leur président, et l’actuel titulaire du poste cache mal ses inquiétudes. « Il est moins bon », constate, comme beaucoup d’autres, le politologue Ahmet Insel. Devant les foules, qu’il harangue une à deux fois par jour, le tribun se répète, s’énerve, traîne en longueur et peine parfois à galvaniser l’auditoire, qu’il réprimande alors pour son manque d’enthousiasme.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct