Joe McNamee: «Cette directive renforce la domination des géants du web»

Joe McNamee: «Cette directive renforce la domination des géants du web»

Pour les associations de défense des droits et libertés numériques, la réforme proposée par la Commission renforce la position dominante des géants du web.

Une mise à jour de la législation européenne en matière de droits numériques était-elle nécessaire ?

Tout à fait. Nous étions en faveur d’une réforme qui respecte l’évolution de l’internet et l’usage des contenus. Le problème, c’est que la Commission européenne a fait quelque chose de complètement différent. Beaucoup d’ayants-droits veulent désespérément croire que ce qui est proposé est utile. Je les comprends, car comme nous ils veulent une réforme sensée, qui bénéficie à tout le monde. Mais cette réforme ne va pas leur donner ce qu’ils veulent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct