La directive européenne sur le droit d’auteur signe-t-elle l’arrêt de mort d’internet?

Au Parlement européen, la commission des Affaires juridiques a finalement adopté, mercredi, ce projet de future directive «
droit d’auteur
».
Au Parlement européen, la commission des Affaires juridiques a finalement adopté, mercredi, ce projet de future directive « droit d’auteur ». - Photo News.

Le droit d’auteur est-il soluble dans la culture numérique ? Vue depuis la Silicon Valley, la question revêt des accents lunaires. Google, You Tube, Facebook et consorts, ont ceci en commun d’avoir bâti leur modèle sans s’embarrasser d’un droit jugé ancestral, né en même temps que l’imprimerie. Leur ADN est celui d’agrégateurs de contenus. Pas de créateurs. Vu d’Europe, c’est là qu’est l’os. Bâtir son « business model » en s’appuyant sur le business des autres, sans consentement ni contrepartie, relèverait du vol manifeste. Un pillage numérique incrusté au cœur de la culture Web, rythmée par le « copier-coller ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct