Bruxelles veut mixer habitat, bureaux et entreprises

Au quai Biestebroeck à Anderlecht, est prévue la construction d’environ 77.500m² dont 62.500m² de logements et 15.000m² d’activités productives.
Au quai Biestebroeck à Anderlecht, est prévue la construction d’environ 77.500m² dont 62.500m² de logements et 15.000m² d’activités productives. - D.R.

Certes Bruxelles n’est pas Hong Kong mais les terrains disponibles se font de plus en plus rares. En même temps, le nombre d’habitants ne fait que croître et cela ne devrait pas changer dans les dix prochaines années. En 2040, nous devrions être plus de 1,4 million de Bruxellois contre 1,2 million en 2016. Il faut donc construire des logements mais aussi des zones pour les entreprises au risque de transformer la capitale en une ville-dortoir ne disposant que d’activités tertiaires. Pour combiner les activités industrielles génératrices d’emplois et le logement, il faut obligatoirement densifier la ville et, pour le gouvernement bruxellois, tout comme pour le Maître architecte, Kristiaan Borret, cela passe notamment par la « mixité verticale ». Dans le même bâtiment est placé au rez-de-chaussée les activités productives et aux étages les habitations.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct