De Wever en remet un(e) Rafale

«
Comme président de parti, Bart De Wever est dans le marketing électoral, c’est assez normal, c’est la période
», explique un francophone de la suédoise.
« Comme président de parti, Bart De Wever est dans le marketing électoral, c’est assez normal, c’est la période », explique un francophone de la suédoise. - Belga.

Un francophone suédois commente pour nous : « Il n’y a rien de neuf »… Le même prolonge : « En fait, la N-VA est lancée dans la course aux élections communales, c’est l’explication. En tout cas, le Premier ministre, lui, a indiqué qu’il ne serait pas sur la liste à Wavre ; Charles Michel a montré par là qu’il était au-dessus de la mêlée, et que lui ne se laisserait pas entraîner dans la campagne comme certains… ». Lisez : comme certains à Anvers. Voilà donc pour la toile de fond : la campagne des communales du 14 octobre prochain, répétition générale avant les législatives fédérales, régionales et européennes du 26 mai 2019.

Ceci explique cela, sans doute. Mais n’enlève rien à l’escalade dans la tension au sein de la majorité fédérale.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct