Mauresmo, le talent comme réponse au sexisme

Mauresmo, le talent comme réponse au sexisme

Quelle ironie pour l’ancien tennisman Michaël Llodra. Lui qui, en 2014, déclarait que la gestion de l’équipe de France de Coupe Davis devait être l’apanage des hommes. Lui qui, à la même époque, sous-entendait avec insistance qu’Amélie Mauresmo était incapable de «  gérer une équipe masculine, avec tous ces ego, tous ces caractères  ». Lui qui s’était porté candidat à la succession de Yannick Noah, l’actuel capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis, a vu le poste lui échapper. Au profit d’Amélie Mauresmo.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct