Brussels Airlines doit négocier «belge» en obéissant au groupe Lufthansa

Le conflit avec les pilotes de Brussels Airlines est lié à la place de la compagnie au sein d’Eurowings.
Le conflit avec les pilotes de Brussels Airlines est lié à la place de la compagnie au sein d’Eurowings. - Benoît Doppagne/Belga.

Les pilotes ont une fois de plus rejeté les propositions de la direction. Ça fait des mois qu’ils négocient, pourtant. En janvier déjà, pour faire pression, les pilotes avaient appliqué un quart d’heure de retard aux décollages. Ce qui avait donné lieu à la désignation d’un conciliateur social. Qui a échoué. Malgré deux jours de grève, en mai, les choses ne sont toujours pas arrangées fin juin. Pendant ce temps-là, 2018 s’écoule. De quoi altérer la position de Brussels Airlines au sein du groupe allemand où elle est loin d’être le meilleur élève ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct