Panama Papers: quand une banque belge prête 100 millions à un diamantaire suspecté de blanchiment

Panama Papers: quand une banque belge prête 100 millions à un diamantaire suspecté de blanchiment

En janvier 2016, bien après la révélation de la fraude bancaire HSBC où le diamantaire israélien Daniel Steinmetz avait logé un compte secret, la banque ABN AMRO (Belgium) a continué à financer les activités diamantaires des frères Benny et Daniel Steinmetz, malgré un risque évident d’opération de blanchiment.

Ainsi, un prêt de 100 millions de dollars – garanti par patrimoine offshore – a été consenti par la banque anversoise aux entreprises belges Diacore Belgium SA et Ascot Diamonds Belgium SA, ainsi qu’à l’une de leurs sociétés logées aux îles Vierges britanniques, Diacor International Ltd (Diacor sans « e »). Un prêt d’un montant supérieur courait toujours en février 2018, comme le révèlent la saison 2 des Panama Papers.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct