Sur les migrants, la fronde européenne se structure

Sur les migrants, la fronde se structure. Jusqu’ici marginale, elle est en train de devenir centrale.
Sur les migrants, la fronde se structure. Jusqu’ici marginale, elle est en train de devenir centrale. - AFP

La longue dérive de l’Aquarius a été une triste allégorie des errances européennes. Où l’on se renvoie les responsabilités, comme de ports en ports les bateaux. Où le sillage est semé de rendez-vous ratés et de promesses non tenues.

Voir la vague arriver

Cela fait des années que la crise migratoire ne cesse de s’aggraver. Trois ans, surtout, depuis la dangereuse décision de Merkel d’ouvrir grand les frontières. Aucun dirigeant européen ne peut dire qu’il n’a rien vu venir. Seulement voilà, ce n’était pas si grave. Le « Club Med » s’énervait, celui d’Europe centrale bougonnait. Mais le bruit retombait vite et la conversation européenne pouvait douillettement reprendre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct