Le prochain adversaire des Diables: en manque de génie, le Japon fait bloc

L’équipe du Japon qui devrait s’opposer à la Belgique (ici avant le match face au Sénégal). @Reuters
L’équipe du Japon qui devrait s’opposer à la Belgique (ici avant le match face au Sénégal). @Reuters

Arrivé sur la pointe des pieds en Russie, sans réelles ambitions si ce n’est celle de faire mieux que les éditions précédentes, le Japon (61e au classement FIFA) a surpris tout le monde en faisant tomber la Colombie (1-2) lors de sa première rencontre de ce Mondial. Certes, les Samouraïs ont été aidés par un fait de match -l’exclusion de Carlos Sanchez en tout début de rencontre –, mais le deuxième acte face au Sénégal (2-2) a montré que cette équipe japonaise avait du caractère et un sens du collectif à toute épreuve. Face à la Pologne (0-1), avec une équipe totalement remaniée par rapport aux deux premiers matches (6 changements dans le onze de base), le bloc a plus ou moins tenu dans une rencontre à l’odeur toute particulière, entre une équipe déjà éliminée et une autre qui s’est contentée de cette courte défaite, suffisante pour franchir le palier.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Diables rouges