Botrange, nouveau haut lieu de la finance internationale

Un nouveau pilone de trading à haute fréquence va être installé sur le parking du signal de Botrange. Un projet que Daniel Stoffels et Jérôme Lejoly portent depuis plusieurs années.
Un nouveau pilone de trading à haute fréquence va être installé sur le parking du signal de Botrange. Un projet que Daniel Stoffels et Jérôme Lejoly portent depuis plusieurs années. - Mathieu Golivaux. Le Soir.

L’histoire a quelque chose de magique. Une rencontre entre deux mondes, qui n’aurait, a priori, jamais dû avoir lieu. D’un côté, la commune de Waimes, qui abrite le point culminant du pays, le signal de Botrange, à 694 m, le cœur des Fagnes. « Et autant de sangliers que d’habitants » , ricanerait un citadin hautin. De l’autre, des opérateurs de trading à haute fréquence. « Ceux qui ont déréglé les marchés financiers », diraient les méfiants.

Au milieu ? Un précieux pylône, qui permettra bientôt d’effectuer, via les ondes radios, des ordres financiers entre Londres et Francfort, un tout, tout, petit peu plus rapidement qu’auparavant. Dans cet univers-là, chaque milliseconde pèse son poids de dollars… et, pour les requins de la finance, le signal de Botrange, de par sa situation, a bien plus qu’un simple intérêt touristique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct