France: un an après sa mort, Simone Veil au Panthéon

France: un an après sa mort, Simone Veil au Panthéon

Depuis Paris,

Jamais elle n’imaginait reposer un jour au Panthéon, elle qui se sentait toujours « illégitime ». C’est son mari, Antoine, qui l’avait pressenti. Lui qui avait partagé 67 ans de sa vie, avant de la précéder de trois ans dans la mort, avait confié dans un clin d’œil à l’un de leurs fils, Jean : «  Arrange-toi pour nous trouver un lit à deux places ». Le grand ténor du barreau Français, qui parle toujours de sa mère en disant humblement «  maman  », en avait parlé à Emmanuel Macron. Le président a accédé à sa demande. Simone Veil fera donc son entrée dimanche au Panthéon, et son époux l’y accompagnera pour y reposer avec elle. Pour la cinquième fois, une femme sera enterrée au « cimetière des grands hommes ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct