Un «Blablacar» de la médecine

Le dentiste Stéphane Crucifix utilise l’application «
Tooddoc
» depuis la mi-mai pour faire baisser la pression des appels d’urgence dans son cabinet.
Le dentiste Stéphane Crucifix utilise l’application « Tooddoc » depuis la mi-mai pour faire baisser la pression des appels d’urgence dans son cabinet. - JONATHAN KALIFAT/LE SOIR.

Le patient de 15h vient d’annuler…, constate Stéphane Crucifix en jetant un œil à son ordinateur entre deux consultations. Je vais me mettre “ “disponible,” on verra bien… ». En un clic, l’agenda est modifié au vu et au su des patients connectés et ce dentiste peut poursuivre ses autres rendez-vous. Entre-temps, une alerte de disponibilité de « dernière minute » est envoyée aux patients situés dans la zone. En fonction de leurs critères, ils peuvent obtenir ce rendez-vous d’urgence, automatiquement. C’est l’application Tooddoc qui, depuis son lancement à la mi-mai, permet à ce dentiste de mettre son agenda en ligne avec celui de ses confrères. Mise en collaboration des professionnels du secteur dentaire, plutôt que mise en concurrence : les patients qui cherchent un rendez-vous d’urgence dans les 48h y trouvent leur compte.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct