Le taux d’emploi encore trop faible en Belgique

Les boulangers et pâtissiers figurent parmi les métiers en pénurie.
Les boulangers et pâtissiers figurent parmi les métiers en pénurie. - Reporters.

Photographie annuelle du marché du travail, le rapport du Conseil supérieur de l’emploi (CSE) a été présenté ce lundi. Avec des motifs de satisfaction et d’inquiétude, savamment pesés pour offrir un équilibre… contrasté et marqué par quelques zones d’ombre. En résumé, l’emploi se porte mieux mais des périls guettent néanmoins celui-ci dans un futur proche.

1

La situation se redresse

« Entre 2015 et aujourd’hui, on a créé 215.000 postes de travail et on a diminué le chômage de 100.000 unités », se félicite d’entrée de jeu Marcia De Wachter, vice-présidente du CSE. Avec pour conséquence une nette amélioration du taux d’emploi, porté à 68,5 % et une population active de 4,5 millions de travailleurs. « Le niveau le plus élevé jamais atteint », insiste-t-elle. Et cela malgré une croissance finalement moins importante qu’escomptée.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct