Les réseaux sociaux, un moyen pour les ados de renforcer les liens

Selon l’étude, les jeunes sont bien informés quant aux risques.
Selon l’étude, les jeunes sont bien informés quant aux risques. - Jonathan Kalifat/ Le Soir.

Encore sur sa console, le gamin ? Scotchée à son smartphone, la petiote ? Au-delà des apparences autistes, il se peut que vos enfants confortent, en chattant, les liens noués dans la vraie vie. Ou qu’ils soient en train d’interagir avec des membres de la famille. C’est ce qui ressort d’une étude liminaire sur les pratiques numériques des adolescents, volet d’une plus vaste enquête sur la vie quotidienne des jeunes, menée conjointement par l’UCL et la KUL (1).

Pour la partie francophone, l’UCL a sondé quelque 1.600 adolescents âgés de 11 à 18 ans, dans tous les types d’écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles. « Nous les avons interrogés sur leurs habitudes, mais aussi sur leurs perceptions du contrôle parental par exemple », détaille la professeure Laura Merla qui a supervisé l’étude avec le concours de Jonathan Dedonder et Jacques Marquet. Voici ce qu’il faut retenir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct