Dépénalisation de l’IVG: une loi qui ne changerait rien au quotidien des centres de planning

Chaque jour, les centres de planning familial reçoivent des femmes qui veulent avorter. Que pensent leurs travailleurs et travailleuses de la proposition de la majorité, qui sera déposée ce jeudi
?
Chaque jour, les centres de planning familial reçoivent des femmes qui veulent avorter. Que pensent leurs travailleurs et travailleuses de la proposition de la majorité, qui sera déposée ce jeudi ? - Mathieu Golinvaux.

Ce mercredi, alors que les députés s’écharpaient en commission Justice sur la proposition de loi de la majorité, plusieurs avortements ont certainement été pratiqués dans les différents centres de planning familial du pays. Comme tous les jours. Que pensent donc les travailleurs et travailleuses de la proposition de la majorité, qui sera déposée ce jeudi ? En quoi la sortie de l’IVG du code pénal va-t-elle améliorer leur boulot au quotidien ? Quelles évolutions attendaient-ils ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct