«Les larmes du coiffeur sont pour moi le sceau de la vérité»

«Les larmes du coiffeur sont pour moi le sceau de la vérité»

Des milliers d’articles, d’études, de débats ont été consacrés à Shoah, documentaire, sorti en 1985, hyper récompensé – notamment par un César d’honneur en 1986 – et vu par des dizaines de millions de spectateurs dans le monde entier.

Shoah traite uniquement des camps d’extermination en Pologne (ce qui a longtemps été dénoncé par les autorités de ce pays) : Chelmno, Treblinka, Auschwitz-Birkenau. Il raconte aussi le processus d’élimination du ghetto de Varsovie.

Durant dix campagnes de tournage, le cinéaste a méthodiquement suivi les traces de l’infamie, identifiant les lieux du génocide et écoutant des survivants et des témoins des camps. Peu de séquences ont été rejouées ou préparées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct